Bocal et regard en amande – comptine

poisson dans un bocal

Seul dans mon bocal

Je n’ai pas le moral.

Je tourne en rond,

Je me cache dans le fond.

A travers l’épaisseur du verre.

Je devine un autre univers.

Mais d’ici, tout

Me paraît flou,

Informe,

Ou difforme.

Soudain, une silhouette tout près de mon bocal s’approche.

A travers le verre, son regard en amande m’accroche.

Je lui souris.

Il a l’air conquis.

Il est tout près, collé à mon bocal.

Il a l’air amical.

Ravi

A l’idée de m’être fait un ami

Je vais vers la surface

Espérant que mon ami sera loquace.

J’ai tant d’histoires à partager.

J’en ai bien pour plusieurs années.

Mon ami est là. Je le vois

Juste au-dessus de moi.

Je vais aller le saluer.

Ce sera le début d’une grande amitié.

Son regard perçant

M’en est presque attendrissant.

Emporté par l’émotion

J’en avais presque oublié que je suis un poisson.

Et que la parole on ne m’en a pas fait don.

Je ne pourrai donc pas entamer de conversation.

Me voilà bien déçu.

D’espoir il ne m’en reste presque plus.

Maintenant, à quelques derniers coups de nageoire

De cette amitié sans espoir

Je broie du noir.

Si près de la surface je décide tout de même d’aller jeter un dernier regard

Sur mon presque ami.

Il est là. Toujours il me sourit.

Lentement il approche sa patte pour me saluer.

Moi, je n’ai qu’une bien petite nageoire à lui présenter.

Je vais devoir m’en accommoder.

Heureusement, il n’a pas l’air de s’en formaliser.

Soudain, je suis parcouru d’un frisson.

De mon bocal, mon ami vient de me retirer sans concession.

Je frémis, je gigote,

Et aperçois de trop près sa glotte.

Je plonge tête la première

Dans un gouffre sans lumière.

Me voilà à présent au milieu d’un magma.

Je suis vivant, certes, mais dans son estomac.

Autour de moi c’est le calme plat.

Y-a-t-il quelqu’un pour me tirer de là ?

 


 

Photo credit: Pedropicco / Foter / CC BY-ND

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envoyer une réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont indiqués par