Cours d’écriture: le plaisir de conter des histoires

histoires courtes cage oiseau

Juste avant d’entreprendre l’écriture du récit de La Grande Traversée c’est un cours d’écriture en espagnol dans le cadre de mes études secondaires qui m’a fait redécouvrir le plaisir que j’éprouvais, enfant, à écrire des récits fantastiques. Ce sont mes premières histoires courtes de l’âge adulte qui ont émergé des thèmes libres de ce cours d’écriture et qui ont trouvé un regain via les histoires fantastiques qui ont enrichi mes correspondances épistolaires ; avant que cela ne découle quelques mois plus tard sur le démarrage de l’écriture des trois volets de La Grande Traversée.

 Aperçu des thèmes abordés dans les histoires courtes

Le héros des bandes dessinées Calvin et Hobbes m’avait inspiré une histoire courte sur un petit garçon qui s’imagine aux limites de ses efforts pour gravir une montagne infranchissable alors que ses parents le cherchent désespérément depuis plusieurs minutes.

histoires courtes inspirée par Calvin et Hobbes

bande dessinée Calvin et Hobbes

Une autre histoire courte racontait les souvenirs d’Amazonie d’un oiseau emprisonné.

Une autre comptait la rencontre fugace entre une jeune fan et la star qu’elle adule.

J’avais également écrit un plaidoyer humoristique contre l’usage (déjà ?) intempestif des téléphones portables.

C’était il y a de cela plus de dix ans et je me revois encore compulsant mon dictionnaire français-espagnol pour mettre le doigt sur les traductions les plus appropriées. Le cours d’écriture étant en espagnol il me fallait en effet passer par la phase de traduction.

J’ai repris ces histoires courtes en français dans le recueil d’histoires courtes Pendant que vous dormiez.

 

Pour en savoir plus, suivez ces liens:
la bande-dessinée Calvin et Hobbes (source: Wikipedia)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envoyer une réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont indiqués par