De lointains souvenirs – histoire courte

perroquets avec de lointains souvenirs

Pour lui, de lointains souvenirs. Des odeurs exotiques. La musique de la pluie sur le feuillage. Les bruits mélodieux et sauvages de la nature. Une flore diversifiée dont la richesse ne sera jamais totalement saisie par les herboristes. Un monde rempli d’êtres plus merveilleux les uns que les autres. Des êtres aux mille couleurs. Un monde excitant et dangereux pour ceux qui osent s’y aventurer. Un monde peuplé de carnassiers aquatiques, de grenouilles dont la peau rouge vif et bleu parvient à tromper plus d’un prédateur.

 

Vu du ciel, un tapis de mousse irrigué par un gigantesque sillon marron. Et tout autour une même couleur verte déclinée en des milliers de nuances.

 

Au loin, les cicatrices de la percée inéluctable de la civilisation. Un microcosme qui tente de se protéger des assauts extérieurs. Un enchevêtrement de lianes et de branches. Ultime rempart à la progression des hommes. Bientôt le bruit assourdissant de ces géants de métal.

 

A travers les barreaux de sa cage se devine une silhouette marquée par des années d’emprisonnement. La silhouette d’un être dont la splendeur s’est rapidement consumée et ne suscite plus les émerveillements d’autrefois. Un être qu’on a égoïstement arraché de son univers. Un être aérien que l’homme a définitivement cloué au sol. Un être déraciné, abandonné et mélancolique auquel ne restent plus que ces lointains souvenirs de liberté.

 


Photo credit: styeb / Foter / CC BY-SA

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envoyer une réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont indiqués par