Les pendentifs et Somewhere Over the Rainbow

somewhere over the rainbow

La réunion des pendentifs dans le récit de La Grande Traversée crée un effet de lumière, idée dont on peut voir un parallèle dans de nombreux films et récits fantastiques.

L’apparition de ce qui s’apparente à un arc-en-ciel ou à un nuage aux couleurs iridescentes est sûrement une inspiration de la chanson Somewhere Over the Rainbow, chanson phare de la comédie musicale Le Magicien d’Oz et dont j’écoutais souvent à l’époque une version mise en medley par le talentueux Israel Kamakawiwoʻole avec la chanson What a Wonderful World.

medley de Israel Kamakawiwoʻole

 

 

Pour en savoir plus, suivez ces liens:
Somewhere Over the Rainbow interpété par Judy Garland dans le Magicien d’Oz (source: Wikipedia)
What a Wonderful World interprété par Louis Armstrong (source: Wikipedia)
le  medley par Israel Kamakawiwoʻole (source: Wikipedia)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envoyer une réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont indiqués par