Influences de Retour vers le Futur

points communs avec retour vers le futur

Parmi les films qui ont marqué ma jeunesse et mon imaginaire, Retour vers le Futur, la fameuse trilogie de Robert Zemeckis ayant révélé Michael J. Fox au grand public français y figure en bonne place. C’est principalement le tout premier volet, puis le second, qui m’ont le plus influencé. Voici quelques uns des concepts véhiculés par le scénario de ces films qui ont laissé une marque indélébile et que j’ai retrouvé au fil d’autres ressorts scénaristiques.

Modifier un détail du passé, c’est modifier le futur

Bien avant que je sois initiée au concept de l’effet papillon, ce sont les péripéties rencontrées par le héros principal de Retour vers le Futur qui m’ont amené à me rendre compte des conséquences de nos choix. Modifier un élément de son passé, aussi infime qu’il soit, peut conduire à un futur radicalement différent. Il peut y avoir une infinité d’embranchements dont certains mèneront à des futurs plus sombres et d’autres à un futur meilleur, mais dans tous les cas inexorablement altéré. Un fil rouge se retrouve d’ailleurs tout au long de la trilogie et sur lequel je n’ai pour ma part pas encore définitivement tranché : jusque dans quelle mesure peut-on se permettre d’intervenir pour modifier les événements du passé ? La réponse est loin d’être facile à apporter.

photo de famille de Retour vers le Futur

Marty de Retour vers le Futur se rend compte de l’impact de ses actions en voyant les changements en cours sur sa photo de famille

On voit ainsi dans le premier volet comment les actions du héros ont failli lui coûter sa propre existence même s’il réussit à apporter au final un avenir plus positif à ses parents à travers une action dont il ignorait qu’elle aurait un quelconque effet dans le futur. Mais peut-on se permettre de modifier son passé en sachant qu’il est possible qu’on altère le présent et le futur d’autres personnes ?

film effet papillon

Le film l’Effet Papillon avec Ashton Kutcher explore l’impact de multiples changements

Bien entendu, si l’on peut voyager dans le temps sans être vu des contemporains de l’époque, tel un fantôme ou immergé dans une réalité virtuelle ou dans un rêve, cela limite le risque d’altérer les événements mais retire l’attrait d’interactions et discussions avec nos lointains semblables.

Faut-il aller visiter en priorité le passé ou le futur ?

Cette question que je me suis souvent posée après avoir vu Retour vers le Futur m’a amené à une réponse simple : tout dépend des goûts de chacun.

Si visiter en premier lieu le passé peut paraître plus rassurant pour ceux qui sont inquiets sur ce que l’avenir nous réserve (après tout le présent tel qu’on le connaît aujourd’hui provient de la somme des événements passés) ou pour ceux d’entre nous qui ont peur de se retrouver sans aucun repère et de faire des découvertes qu’ils auraient préféré ignorer (des adages ne disent-ils pas que toute vérité n’est pas forcément bonne à savoir), ou nous apporter le plaisir d’aller à la rencontre d’êtres chers ou d’une époque et personnages célèbres que l’on aurait souhaiter connaître, choisir de voyager dans le futur en tout premier lieu a ses avantages.

machine à explorer le temps

Dans le film La machine à explorer le temps adapté de H.G. Wells le héros choisit d’aller dans le futur

Voyager dans le futur permettra de voir de ses propres yeux si le futur d’anticipation deviendra un jour réalité. Si l’on se rend dans un temps plus proche de soi, on pourra voir la conséquence de ses choix et décider si on doit prendre un autre embranchement dans le présent. Il faut toutefois toujours gardant en tête qu’il est possible que le futur que l’on connaîtra véritablement soit altéré par un autre effet papillon insoupçonné.

Après un retour vers le futur, pourquoi ne pas envisager un voyage spatio-temporel ou dans des univers parallèles ?

Quitte à pouvoir voyager dans le temps, j’opterais personnellement pour pouvoir aussi changer de lieu géographique, voire de réalité.

Quoi de plus excitant par exemple que de se rendre pour quelques heures dans le Japon des samouraïs ou de voir de ses propres yeux les trésors que recelait la bibliothèque d’Alexandrie. L’avantage à se rendre dans un endroit loin de son lieu habituel de résidence c’est qu’on ne risquera pas de tomber sur son propre soi et d’altérer son existence, voire de la détruire par interférence. Se poseront quelques détails à régler avant d’entreprendre le voyage – tenue vestimentaire, maîtrise linguistique, monnaie locale de l’époque -, points rendus d’autant plus complexes si l’on se retrouve en un lieu dont on ne maîtrise pas suffisamment les dimensions culturelles et historiques. Chaque omission peut vous coûter une perte d’immersion, ou plus gravement vous sentir scruté avec attention voire menacé et promis à un destin plus tragique.

quelque part dans le temps

Christopher Reeve et Jane Seymour dans le film Quelque part dans le temps (1980)

Lors d’un voyage dans le temps, et encore plus lors d’un voyage spatio-temporel, il ne faut négliger aucun détail avant de partir, comme me l’avait montré une séquence d’un autre film sur le voyage dans le temps, Quelque part dans le temps, adaptation cinématographique d’une œuvre de Richard Matheson, célèbre auteur de science fiction (le film Je suis une Légende est une autre adaptation de son œuvre). Le personnage principal interprété par Christopher Reeve se retrouve en effet projeté malgré lui de nouveau à l’époque présente et éloigné de sa bien aimée en remettant par inadvertance la main sur une pièce de monnaie de notre époque.

Sliders

Dans la série Sliders les héros explorent une nouvelle Terre à chaque voyage au moyen d’un vortex

Reste la dernière possibilité à explorer :  voyager dans un univers parallèle. Autrement dit, se retrouver au même endroit, ou en un autre lieu si on le souhaite, mais dans une toute autre réalité. Devant nous se profilent alors d’innombrables possibilités mais le risque toutefois de ne jamais être sûr de revenir dans la réalité dont on est partis, comme dans Sliders, série TV culte des années 90.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envoyer une réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs nécessaires sont indiqués par